Système D

Gyrofocus et le handicap

    -Dés que j'ai commencé à voler, je me suis dis que j'amènerai dans les airs mon copain Thierry qui fait aussi du side-car comme moi.

Si il ne me manque qu'un bras, lui il est paraplégique...! Je sais, je suis petit joueur à coté. A nous deux on a trois bras et deux jambes de valides, mais on se démerde pas mal je l'avoue.

  Le challenge c'est le transfert du fauteuil à la place passager. La marche est haute, très haute.  Il y a la solutions de la scie sauteuse pour découper le coté de l'autogire, mais si je peux éviter, ça m'arrangerait. Je sais que des paraplégiques qui pilotent l'ont fait, mais ils n'ont pas eu d'autres solutions pour être autonome et rendre le transfert plus pratique à usage régulier.   

  Tout compte fait je finis par sortir la scie circulaire, mais pas pour tailler dans l'autogire..!

  
 

            Rampe

   Voilà la rampe de lancement pour paraplégique, aux normes Européennes du terrain du Thou LF1753  de Charente Maritime. (ouf..)

Le premier essai fut transformé par Thierry qui, d'un bon (oui je sais j'exagère..), s'est retrouvé à la place du passager. 

 

                                                 Blog42

 

 

  Dommage, on ne peut pas amener le fauteuil et la rampe, y a pas la place...!

Alors il faut revenir au point de départ à chaque vol. Mais ça ne fait rien, on y est arrivé, et on se fait de sacrées balades...  

 

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau