Feux à éclats

Faut que ça flashe

 En voilà un sujet qui fait causer...!   

  "Comment s'équiper de feux à éclats sans mettre un billet de 400€ sur la table".   Après avoir tourné et retourné l'ordinateur dans tous les sens pour savoir ce que google avait dans ses entrailles, j'ai pris la décision de commander des "feux de pénétration à leds" . Quézaco..?  Pour faire simple, on les voit sur les calandres des véhicules de sécurité ( ambulances, police américaine, safety car,...) Ils se font en rouge en bleu et... surtout en blanc, c'est ça qui m'intéresse.  Mais attention à la puissance, car il existe différentes leds et si vous prenez du 1W autant pisser dans un violon. (Heu pardon..) Pour info le modèle que j'ai utilisé est équipé de leds 3W.  Je n'ai pas d'action chez CNJY, mais je dois reconnaître que j'ai eu une réponse rapide à chacun de mes mails et une livraison rapide également. Donc une boite sérieuse, c'est toujours bon de le signaler.  Mais au fait, et les parasites...! Après discutions avec Pierre  Paul et les autres, j'ai eu tous les sons de cloche. Alors au bout d'un moment il faut bien se jeter à l'eau, alors tant pis on verra bien, je passe commande de deux modules que je mettrai pour la visibilité latérale.     Mon raisonnement vaut ce qu'il vaut, mais je me dis que devant j'ai le feu d'origine et mes yeux pour regarder ce qui se passe et à l'arrière la vitesse de rapprochement d'un autre avion où ulm sera beaucoup plus faible du fait de ma vitesse moyenne, environ 110/120 kmh. Sauf si c'est un "chalumeau" de Cognac qui vient en balade sur la cote comme c'est souvent le cas chez nous. Mais là j'ai pas la solution...  Ou alors mettre un réacteur sur l'autogire...!   Quelques jours plus tard je me retrouve avec mon pote Thierry  (le roi de la pince à cosses ) au Terrain ULM pour faire le montage. Ca ne fait que la troisième fois que je démonte la planche de bord... 

 

Blog52

 

   Sur mon M16 j'ai les inters des pompes à essence électriques qui sont là pour faire joli, vu que le moteur 912 S a une pompe mécanique. On va donc leur trouver une utilité. Juste besoin d'installer un bouton poussoir supplémentaire qui sert à sélectionner le type de flash désiré. Donc je récapitule, on bascule l'inter pour allumer les feux et on appui sur le bouton poussoir pour aller jusqu'aux flashs désirés.    Seul bémol, si l'on éteint les feux, à la remise en route il faut refaire la manip car la programmation n'est pas gardé en mémoire. Moi ça me gène pas, je le fais en chauffant le moteur au parking et je les éteins qu'une fois arrivé à destination.   Z'avez vu mes belles fixations...? Ca c'est le boulot d'un autre pote qui travaille sur des fraiseuses numériques. Je sais, au risque de faire des jaloux, j'ai beaucoup de très bons potes....

 

Blog53

 

 Mais les parasites alors....pourquoi j'en parle pas...? Et bien parce qu'il n'y a rien a dire, tout simplement. Je n'ai remarqué aucune différence dans mon ATR 833. (Réglage du squelch à 4 sur une échelle de 10)  Le pied..

                                 

 

.

 

 

 

 

  

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau